o "Céramiques de façade" après la visite du 12 octobre, les absents peuvent se rattraper sur le site "le quartier/son patrimoine"

Les derniers thèmes ayant retenu notre attention ...

Actualités du quartier

ATMO Occitanie - Indice de qualité de l'air

à gauche l'indice publié par Atmo Occitanie, merci pour eux !

L'épisode de pollution à l'ozone est terminé. Mais la canicule reviendra bientôt avec les inconvénients pour le système respiratoire de la population.  Voir le site

 ___________________________________________________

 

Ne figurent ici que les actualités dont nous avons eu connaissance. Si vous apprenez des choses intéressantes pour tous, n'hésitez par à nous en faire part en utilisant le formulaire ci-contre, nous les répercuterons dans cette rubrique. Merci pour tous.

 

Cliquez sur les images pour accéder aux informations.

Vous pouvez également cliquer sur la vignette de votre choix (petit carré situé sous l'image principale animée).


 

 ________________________________________________________

 

 

Vous pouvez participer aux discussions que nous ouvrons sur le blog.

Les derniers articles d'actualité sont signalés ci-dessous.

Que ça ne vous empêche pas d'aller lire les autres !

 

 

mer.

30

oct.

2019

Circulation de transit : trafic moyen par jour ouvré

En toute logique, on préfèrerait que des mesures de vitesse soient effectuées avant d'installer un dispositif ralentisseur, et après pour en mesurer l'efficacité.

 

Quand on ne recherche pas l'efficacité d'un aménagement, les citoyens peuvent se demander s'ils ne sont pas témoins d'une nouvelle opération de communication.

 

Voir ci-dessous les lettres au premier adjoint et le compte rendu de la réunion au Capitole.

Depuis 2016, nous réclamons des mesures efficaces pour ralentir le flux des voitures.

 

Alors que nous avons demandé au premier adjoint et à la Maire de quartier la mise en place de ralentisseurs efficaces et le stationnement à côtés alternés, la métropole continue à faire peindre les rues : le sigle 30 est maintenant collé sur la plupart des rues du quartier, parfois juste devant les ralentisseurs qui signifient eux-mêmes vitesse limitée à 30 (à gauche rue Ingres le 28/10/2019)

Ça peut paraitre bizarre : si des conducteurs passent volontairement trop vite au-dessus de ralentisseurs bossus, comment espérer les ralentir par un sigle collé à plat sur le bitume ?

 

C'est encore plus bizarre quand ce même sigle est collé sur les rues où jamais personne n'a constaté d'excès de vitesse (rue de Coulmiers, à gauche, qui se termine en impasse).

 

 

Rue Ingres (5/10/19)
Rue Ingres (5/10/19)

Lire la suite 5 commentaires

jeu.

24

oct.

2019

Métro 3ème ligne - enquête publique

21 octobre 2019 : Message en provenance de l'Union des Comités de Quartier (UCQ)

Merci à l'UCQ et à Guillaume Drijard, son président.

 

 

aux associations de quartier et pour l'amélioration du cadre de vie dans l'agglomération toulousaine


Bonjour,

Lors de notre dernière coordination, lundi 14 octobre, nous avons abordé l'enquête publique sur le projet TAE-CLB (3e ligne de métro TAE dont la liaison avec l'aéroport et connexion ligne B) de Tisséo Collectivités.

La commission d'enquête a finalisé son rapport le 19/09/2019, mais il n'a été mis en ligne que le 11/10/2019 sur le site de la préfecture : LIEN

Dans la liste de documents dont des avis qui étaient joints au dossier de l'enquête, vous trouverez le rapport complet de la commission d'enquête (rapport) et ses conclusions (conclusions).

La commission d'enquête, présidée par Bernard Dorval, a ainsi rendu son avis "personnel et motivé" sur les différents dossiers :

  • DUP (déclaration d'utilité publique) du projet de 3e ligne TAE dont la liaison avec l'aéroport LAE :

 

AVIS FAVORABLE avec 2 RESERVES (maintenir l'alignement des arbres à François Verdier + réduire la capacité du P+R aux Sept Deniers) et 7 RECOMMANDATIONS (rechercher des alternatives quand destruction d'arbres et espaces végétalisés prévue + finaliser le projet en liaison avec les habitants + étudier des alternatives pour les emplacements de certains ouvrages annexes + veiller à sécurité des liaisons sans trajet excessif pour les usagers aux pôles d'échanges multi-modaux + mettre en cohérence les diverses modalités de transport et de stationnement avec autorités concernées + prévoir une éventuelle extension de la ligne à Colomiers + stratégie volontaire et cohérente avec l'urbanisation future)

 

  • mise en compatibilité (MEC) des documents d'urbanisme pour le projet TAE

 

AVIS FAVORABLE (adaptation suite aux modifications du projet dans le cadre de la DUP)

 

  • enquête parcellaire pour le projet TAE

 

AVIS FAVORABLE (adaptation suite aux modifications du projet dans le cadre de la DUP)

 

  • DUP du projet de connexion avec la ligne B (CLB)

 

AVIS FAVORABLE avec 1 RECOMMANDATION (ne pas hypothéquer un éventuel doublement futur de la ligne)

 

  • MEC des documents d'urbanisme pour le projet CLB

 

AVIS FAVORABLE (adaptation suite aux modifications du projet dans le cadre de la DUP)

 

  • enquête parcellaire pour le projet CLB

 

AVIS FAVORABLE (adaptation suite aux modifications du projet dans le cadre de la DUP)


Pour rappel, les membres des commissions d'enquête sont nommés par le Tribunal administratif. L'avis d'une commission d'enquête suite à une enquête publique est consultatif. Néanmoins, la jurisprudence incite le maître d'ouvrage à suivre au moins les réserves. L'avis donné par une commission d'enquête dans ses conclusions peut être être défavorable ou favorable. Dans ce dernier cas, il peut être assorti de réserves (avis favorable sous réserve qu'un point du projet soit modifié, autrement dit si ce point n'est pas modifié, l'avis est réputé défavorable) et de recommandations (l'avis reste favorable qu'une recommandation soit suivie ou non).

Les conclusions d'une commission d'enquête suite à une enquête publique sont uniquement consultatives. Le maître d'ouvrage est donc libre de les suivre ou pas. Néanmoins, la jurisprudence incite le maître d'ouvrage à suivre au moins les réserves.

En l'occurrence, Jean-Michel Lattes, président de Tisséo Collectivités, s'est déjà engagé par voie de presse à suivre les 2 réserves exprimées par la commission d'enquête (La Dépêche, ActuToulouse). Il faut dire que le rapport de la commission d'enquête est exceptionnellement faible sur le fonds du projet, malgré son importance au moins financière avec un coût estimé à 2,7 milliards €. Il s'intéresse surtout aux aménagements des stations.

Pour la suite de la procédure, le comité syndical de Tisséo Collectivités doit adopter le projet modifié suite au rapport de la commission d'enquête, ce qui devrait fait lors de sa réunion du 27 novembre. Puis Tisséo Collectivités le soumettra au préfet pour qu'il prononce la déclaration d'utilité publique du projet. Nous serons alors quelques mois ou semaines avant les élections...


Salutations associatives,

Guillaume Drijard,
président de l'UCQ

 

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

24

oct.

2019

Arnaques en tous genres

 

Cette rubrique n'est pas destinée à créer une psychose anti-arnaque dans le quartier, ni à donner des idées aux apprentis arnaqueurs.

Il semble, tout bêtement, que certaines personnes ont choisi de mettre à profit certains savoir-faire au détriment des habitants de nos rues. Nous croyons qu'il est souhaitable de les prévenir pour leur mettre la puce à l'oreille avant d'en être victimes.

 

N'hésitez pas à raconter vos expériences, vous rendrez ainsi service aux voisins.

 

 

Lire la suite 0 commentaires

mar.

08

oct.

2019

De l'ombre pour les habitants des Chalets

Extrait de La Dépêche (23 juin 18)
Extrait de La Dépêche (23 juin 18)

L'ombre projetée par une tour de 150m constitue le plus souvent une gêne pour les riverains. Ce n'est, toutefois, qu'une des facettes de la dégradation de l'environnement :

  • l'énergie nécessaire au fonctionnement d'un ensemble aussi important est en partie dissipée dans l'environnement immédiat (au-delà de 50m de hauteur les bâtiments sont incompatibles avec la notion d'autosuffisance énergétique pourtant prévue dans les normes dès 2020).
  • la réflexion des rayons solaires sur les façades vitrées entraine une surchauffe du tissu urbain environnant
  • le vent s'accroche dans les tours, sa vitesse en est globalement diminuée, diminuant ainsi le refroidissement nocturne des bâtiments ce qui contribue à la création d'ilots de chaleur.
    ...
Lire la suite 17 commentaires

sam.

14

sept.

2019

TESO, enquête publique complexe et concertation chaotique

 

ENQUÊTE PUBLIQUE

 

 

 

97% des projets soumis à enquête publique en France sont acceptés avec ou sans réserves.

 

 

 

TESO n'a pas fait exception à cette règle implicite : la Commission d'enquête (CE) a accepté l'ensemble des 5 projets qui lui étaient soumis.

 

La participation a été forte. Il faut dire que les métiers de la construction ont sollicité largement leurs adhérents, quelle que soit leur lieu de vie, afin qu'ils donnent un avis positif aux projets dont ils espèrent tirer bénéfice. Ainsi un maçon charentais a compté autant qu'un riverain de l'avenue de Lyon qui en sera chassé.

 

Tous les arguments avancés par les contributeurs n'ont pas fait l'objet d'une égale attention des commissaires. Le volet mobilités et ses conséquences sur la pollution a été totalement sous-estimé pour TESO dont les développement futurs (bureaux, logements, commerces) sont tout à fait incompatibles avec la voirie actuelle ou prévue. Pour compenser sans doute, la Commission préconise d’implanter les établissements accueillant des populations sensibles à l’écart des boulevards à fort trafic et d’étudier les différents moyens envisageables pour améliorer la qualité de l’air dans le secteur.

 

Nous n'aurons ainsi que nos yeux pour pleurer. Et prendre connaissance des statistiques de morbidité due à la pollution...

 

 

 

TOUR OCCITANIE

 

Malgré le peu d'enthousiasme manifesté par la CE dans son rapport en ce qui concerne les dépenses énergétiques et l'empreinte carbone (les tours ne font plus partie du modèle de sobriété énergétique du futur), elle passe outre aux dangers représentés par le manque d'expérience en ce qui concerne les tours arborées. Le rapport ne mentionne même pas les conditions de vent extrêmes déjà relevées à Toulouse, et se contente d'une citation en guise de remède aux « collisions mortelles contre les vitres [qui] constituent l’un des plus grands problèmes de protection des oiseaux de notre monde civilisé ».

 

A la lecture du rapport on ne peut que se rappeler que la présidente de la Commission d'enquête est la même personne qui a préconisé en 2016 la modification du PLU pour permettre, à l'emplacement du tri postal, une construction d'une hauteur de 150 mètres. Et s'interroger sur la nature des relations entre le président du tribunal administratif, qui nomme les commissions d'enquête, et le Maire qui promeut les promoteurs immobiliers.

 

Rapports de la commission d'enquête :
http://www.haute-garonne.gouv.fr/content/download/30786/205939/file/1%20Rapport%20TESO.pdf

 

http://www.haute-garonne.gouv.fr/content/download/30787/205943/file/2%20Conclusions%20TESO.pdf

 

 

 

 

 

Lire la suite 1 commentaires

ven.

23

août

2019

Les nuisances de la tour Occitanie

L'association Non au gratte ciel de Toulouse nous a communiqué un texte récapitulant les menaces que fait peser sur les Toulousains ce projet de construction d'une tour de 150m.

L'introduction est reproduite ci-dessous, l'intégralité du texte est téléchargeable avec le lien figurant en fin de page. L'association du quartier Chalets-Roquelaine partage la plupart des points exposés, en particulier ceux concernant la critique des résultats de l'enquête publique..

 

"

La tour Occitanie vient de voir son permis de construire signé en hâte par la mairie le 23 juillet dernier, une semaine seulement ( ! ) après la fourniture des conclusions étonnantes d’une enquête publique finalement très fumeuse.
Pourtant, de nombreuses questions ont été posées et restent aujourd’hui sans réelle réponse…
En particulier, aucune mesure n’est présentée pour réduire durablement les nuisances vers la population. C’est particulièrement vrai pour les riverains qui auront à en subir les conséquences, à la fois risques directs à très court terme (chantier, ombres portée, éblouissement, dangers en tous genres…), sur la qualité de vie à plus long terme (empreinte écologique), ou même du point de vue financier (impôts).
De plus, et malgré un certain nombre de mauvaises expériences vécues à Toulouse (Compans Caffarelli, Place Occitane, Centre Commercial Hippodrome…), le risque évident lié à l’exploitation commerciale de cette zone urbaine particulière (gratte-ciel) n’est absolument pas abordé dans le dossier.
Force a donc été au rédacteur de constater la nécessité de s’assurer que la population est prête à en payer le prix au jour le jour, qu’il soit économique, environnemental, sociétal, voire même sécuritaire. Et ce prix n’en est certainement pas réduit aux propos volontairement lénifiants proposés dans un dossier d’enquête publique que la Commission elle-même considère « complet dans sa forme d’un point de vue réglementaire, mais qui comporte beaucoup de redondances et redites (voire des dossiers en double), ce qui finit par perdre le lecteur ».
Ainsi, il nous semble légitime

  •  de demander l’abandon du projet en l’état
  •  de le reconnaître comme objet à soumettre au vote populaire, profitant des opportunités créées par les prochaines élections municipales de début 2020 ; ou par celles des récentes avancées du «grand débat ».

 

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

23

juin

2019

Paysandisia archon

Photo JLD - Mai 2019
Photo JLD - Mai 2019

Date de création 15/07/2018

 

Aujourd'hui 23 juin 13h15, je viens de voir un gros papillon s'envoler depuis le palmier qui se trouve dans ma cour. Peu de doute sur l'identité, il ressemblait à un Paysandisia. Était-il parasité par un des nématodes sorti du pulvérisateur il y a quelques semaines ? 

Le temps que je sorte avec une tapette à mouche il était passé par dessus le mur. Si vous en voyez un, n'hésitez pas à sévir. Mieux qu'une tapette, une raquette de badminton ou autre devrait être efficace. L'asso du quartier offre une récompense, à valoir lors du prochain repas de quartier, conservez les cadavres pour servir de preuve !

A.R.

 

_______________

 

La plupart des palmiers  sont attaqués par les larves d’un papillon arrivé d’Argentine il y a quelques années. On reconnaît la maladie aux palmes dont l’extrémité est mangée ou dont les feuilles sont simplement percées. Une chenille les a dévorées avant leur déploiement.
Sans réaction de la part des habitants, le quartier va perdre sa physionomie à laquelle la plupart d’entre nous sont attachés. Les insecticides chimiques sont très toxiques, en particulier pour les abeilles qui n’ont pas besoin de ça. Mais il existe des bestioles microscopiques (des nématodes) capables d’infecter les larves et les papillons et de les dévorer de l’intérieur.
L’application se fait au moyen d’un pulvérisateur. Deux fabricants pour ce type de produit, assez cher et livré en conditionnement pour 3 ou 5 arbres, ou plus encore. Cherchez nematodes palmier et ne choisissez pas le produit le plus cher...
Si vous n’avez qu’un arbre chez vous, profitez-en pour dire bonjour à vos voisin(e)s et partager votre achat (conservation au frigo). Il vaut mieux faire plusieurs pulvérisations dans l’année, avant d’arriver au stade terminal qui nécessite des moyens importants pour l'enlèvement...


https://papillon-du-palmier.com/traitements.htm

(Extrait de la Gazette 98)

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

28

févr.

2019

Plan climat air énergie territorial (PCAET)

Date de création 26 janvier 2019
Concertation du public

Toulouse Métropole organise une consultation publique électronique en ligne, du 17 décembre 2018 au 16 janvier 2019 pour recueillir les avis sur le projet de Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET).

À l'issue de la concertation, une synthèse des observations formulées et les réponses apportées par Toulouse Métropole seront rendues publiques sur ce site pendant une durée de trois mois.

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

14

févr.

2019

Une passerelle Concorde-Raisin ?

 date de création : 2017

Dans le cadre du projet Toulouse Euro Sud Ouest, l'équipe de Joan Busquets a planché sur un projet de passerelle qui réunirait deux quartiers trop longtemps séparés par le Canal, et permettrait aux habitants du Raisin de profiter des opportunités marchandes et des animations associatives du quartier des Chalets.

 

Consciente de devoir éviter les défauts des précédentes passerelles mal situées par rapport aux cheminements disparus, inconfortables voire acrobatiques pour certains usagers, l'équipe Busquets a fait un projet qui rétablit un trajet entre la rue de la Concorde (à gauche sur le premier et le troisième dessin, photographiés lors de la projection du 22 juin organisée par Europolia) et le chemin du Raisin en créant deux longs plans inclinés -enfin- adaptés aux cyclistes, voitures d'enfants et handicapés. Un chemin plus court emprunte des escaliers plus directs.

Les arbres existants sont intégrés. Les vues présentées donnent l'envie de s'y promener.

Personne n'a parlé budget lors de la réunion de présentation, la décision de réalisation reste à venir.

 

Je vote pour, et vous ?

A. Roy

Lire la suite 0 commentaires

dim.

20

janv.

2019

Gratte-ciel

Dicorue

Vocabulaire ordinaire et extraordinaire des lieux urbains

 

Thierry Paquot, philosophe, nous donne sa définition du gratte-ciel :

Il nait du désir de quelques humains de manifester leur puissance économique...

Lire la suite 0 commentaires

dim.

20

janv.

2019

Les arbres cache-béton de la tour : des bonsaïs en devenir ?

Il bosco verticale - Milan 2014
Il bosco verticale - Milan 2014

« Les forêts verticales s'enracinent en ville »
https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/03/01/les-forets-verticales-s-enracinent-en-ville_5263987_3234.html

 

Une critique de Pierre Cambon :

 [Dans Le Monde] séduisant article qui évoque la végétalisation arbustive des immeubles, et dans lequel le projet de la Tour Occitanie à Toulouse est largement évoqué.

Lire la suite 0 commentaires

dim.

20

janv.

2019

Une ringardise énergivore

Une critique de Pierre Cambon

 

Dans son numéro 55, la revue « artdeville » publie un dossier intitulé «l'Occitanie au défi de l'énergie positive pour 2050», l'énergie positive étant un des marqueurs de la modernité architecturale et urbaine.


Mais les journalistes décèlent aussi une pierre dans le jardin occitan: la « tour Occitanie » qui n'affiche pas la même ambition.
Étonnant que ce projet identifié comme « un symbole, un signe urbain fort à la hauteur de l’ambition européenne de Toulouse » par le maire de la ville, ne revendique pas l'énergie positive qui deviendra une norme obligatoire en 2020.

Lire la suite 0 commentaires

N'oubliez pas les sites voisins :