Qui décide la suppression des places de stationnement ?

Des travaux qui font grincer les riverains
Des travaux qui font grincer les riverains

 

Après la pose de 8 plots en béton pour empêcher le stationnement et faciliter la giration des bennes des éboueurs (carrefour Balance-Perbosc), les travaux de modification des tracés des trottoirs ont commencé.

Surpris par leur ampleur, des riverains en contestent l'utilité (certains l'ont écrit à la municipalité). Les automobilistes qui voient s'envoler des places de stationnement pourtant en nombre insuffisant se sentent particulièrement visés (7places, selon les informations recueillies auprès du Pôle Centre). Il est difficile d'admettre que de tels travaux soient définis sans consultation des riverains et de l'association de quartier existant depuis 26 ans.

 

On doit se poser la question de savoir qui décide d'un tel chantier, alors que d'autres travaux nécessaires à la mise en sécurité du carrefour Concorde Merly sont repoussés depuis des années sous des prétextes variés ("aménagement des boulevards" pendant la municipalité Cohen, "aménagement de... la place Saint-Sernin" d'après l'actuelle Maire de quartier)...

A.R.

___________________________________________________________________

 

Lettre au Maire, publiée dans la Gazette n°86 :

 

L'association du quartier Chalets-Roquelaine est régulièrement alertée par des riverains de travaux effectués sur voirie ayant pour conséquence la suppression de places de stationnement.
On peut citer, depuis le 15 février :
Déplacement de containers récup'verre (photo1page suivante : rue des Chalets, 1 place perdue, des places sont disponibles ailleurs sur les trottoirs).
Aménagement du carrefour rue de Queven / rue Claire Pauilhac pour faciliter la giration des bennes (photo 2, 2 places perdues avant le carrefour sans améliorer la giration).
Travaux de peinture sur chaussée rue Ingres pour élargir un passage vers un garage privé et pour délimiter la longueur des places de stationnement dans la première partie de la rue (n°1 à 7 inclus, photo 3, 3 places perdues environ en fonction de la longueur des voitures et aucun bénéfice constaté. Tous les riverains concernés ont signé une demande de suppression de ces séparations).
Aménagement du carrefour rue Perbosc / rue de la Balance, encore pour faciliter la giration des bennes (photo4 et 5, 2 places perdues rue Perbosc avant le carrefour, 5 rue de la Balance selon les dires du responsable du chantier du Pôle Nord contacté au téléphone).
Nous soutenons les habitants du quartier dans leur volonté de préserver les places existantes.
Ainsi, nous demandons :
le principe du maintien du nombre de places de stationnement lors de tous travaux de voirie,
en cas de nécessité impérieuse de supprimer des places de stationnement, pour des raisons de sécurité notamment, nous demandons qu'une concertation avec l'association de quartier Chalets-Roquelaine et les riverains concernés puisse être mise en place.
Espérant que notre requête... etc.


(lettre expédiée le 24 mai. Faute de place, seules les photos rue de la Balance ont été jointes ici).

 

___________________________________________________________________

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Henri (dimanche, 19 juin 2016 09:25)

    Suite à la lecture du numéro 86 de la Gazette, je viens ajouter au mécontentement exprimé par courrier au maire a propos du stationnement.

    En effet, je suis handicapé, titulaire d'un macaron GIC et quelle n'a pas été ma surprise il y a deux ans environ lorsque la place"PMR" sise devant le 26, Bd Matabiau a été déplacée sans tenir compte de l'impact pour les personnes handicapées du quartier qui l'utilisent. J'avais été à l'origine de la demande demande pour cette place (en 1998) en raison de mon handicap et je n'ai eu pour seule explication téléphonique que le coût de l'investissement de la création/changement de cette place PMR, coût qui, de plus, aurait pu être fortement réduit avec un minimum de concertation...

    Je vous rejoins donc, ainsi que Madame le maire du quartier (pourtant légitime et compétente en la matière!!!!) pour déplorer l'absence de concertation démocratique et citoyenne,

    Bonne continuation,

    H F
    Bd Matabiau

  • #2

    Mathieu Villion (lundi, 20 février 2017 15:48)

    Une dizaine de places de stationnement sont en train d'être supprimées devant l'École Saint-Hilaire.