L'association

 

Créée en 1989 par un groupe d’irréductibles habitants du quartier, l’Association (loi de 1901) du Quartier Chalets-Roquelaine s’est fixée comme principal objectif « la défense des intérêts collectifs des résidents » et « la sauvegarde de l’environnement et du cadre de vie du quartier ». A sa création, il s’agissait, en clair, d’obtenir une révision du Plan d’Occupation des Sols (POS) qui permettait alors aux promoteurs de démolir, en toute impunité, toulousaines, jardins et cours intérieures pour les remplacer par des immeubles aux hauteurs très exagérées, sans rapport aucune avec la largeur des rues.

 

 

Nos premiers succès

 L’association fête sa première victoire le 1er janvier 1995, date d’entrée en vigueur du nouveau POS. Depuis cette date, le quartier dispose désormais d’un plan de détail qui est la traduction par la Mairie des idées que l’Association a défendues pendant six ans : hauteur limitée des immeubles, protection des jardins et des espaces verts, restriction à la construction en fond de parcelle. Aujourd’hui, le PLUi-H (Plan Local d’Urbanisme intercommunal - Habitat) adopté par la Métropole ayant été annulé en 2021 par le Tribunal Administratif, c’est le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de 2012 qui est remis en vigueur. POS, PLU ou PLUi-H : depuis sa création, l’Association du quartier Chalets-Roquelaine s’emploie à surveiller, au quotidien, les dépôts de permis de construire et à contrôler leur conformité.

 

 

Autres succès à notre actif :

 en 2000, la création de la maison de quartier, que nous réclamions depuis de nombreuses années,

 en 2003, la mise en place du jardin public du Verrier, que nous souhaiterions voir agrandir

 Enfin, en 2011, la réalisation d’un jardin partagé au sein du square. Sa gestion a été confiée à notre association par la Mairie de Toulouse.

 

 

Nos objectifs

Au fil des ans, d’autres préoccupations se sont ajoutées à la sauvegarde de l’environnement, la préservation du cadre de vie et la défense du patrimoine architectural.

 

L’Association de quartier s’est également fixée comme objectif :

- l’amélioration des conditions de vie des habitants,

- le développement de la convivialité, de la solidarité et de la vie culturelle au sein du quartier : l’association organise, chaque année, le repas de quartier qui rassemble près de mille personnes rue de la Concorde, mais également d’autres manifestations (apéro de rentrée, concerts, causeries du jeudi soir, etc.). L’Association propose aussi des activités régulières à la Maison de quartier.

- enfin, l’obtention d’équipements collectifs indispensables comme une crèche publique, des logements sociaux, pour permettre aux familles qui s’agrandissent de rester dans le quartier, ou encore un gymnase pour les collégiens et les résidents.

 

L'association compte, selon les années, de 250 à 400 familles adhérentes. Ses recettes proviennent exclusivement de leurs cotisations (numéro SIRET 802 966 564 00014).

 

La Présidente de l’Association est, depuis novembre 2021, Marie-Laure Ichanjou. Elle a succédé à Bertrand Verdier, Président depuis septembre 2012. Avant lui, Jacques Poumarède a piloté de 1999 à 2012. Il avait succédé à Geneviève Vassal, Présidente fondatrice.