L'association

 

 

Créée par un groupe d’irréductibles victimes des agissements de promoteurs, l’Association (loi de 1901) du Quartier Chalets-Roquelaine s’était fixé comme principal objectif « la défense des intérêts collectifs des résidents » et « la sauvegarde de l’environnement et du cadre de vie du quartier ». Il s’agissait, en clair, d’obtenir une révision du Plan d’Occupation des Sols (POS) qui permettait alors aux promoteurs de démolir, en toute impunité, toulousaines, jardins et cours intérieures pour les remplacer par des immeubles aux hauteurs très exagérées, sans rapport aucune avec la largeur des rues.

 

L’association fête sa première victoire le 1er janvier 1995, date d’entrée en vigueur du nouveau POS. Le quartier dispose désormais d’un plan de détail qui est la traduction par la Mairie des idées que l’Association a défendues pendant six ans : hauteur limitée des immeubles, protection des jardins et des espaces verts, restriction à la construction en fond de parcelle.

 

 Au fil des ans, d’autres préoccupations s’ajoutent à la préservation du cadre de vie :

-        l’amélioration des conditions de vie des habitants,

-        le développement de la convivialité et de la solidarité,

-     et enfin, l’obtention d’équipements collectifs indispensables comme une maison de quartier, une crèche, un espace vert ou un gymnase.

 

L'association compte, selon les années, de 220 à environ 300 familles adhérentes. Ses recettes proviennent exclusivement de leurs cotisations. (numéro SIRET 802 966 564 00014)

 

Son Président est Bertrand Verdier depuis septembre 2012, après Jacques Poumarède qui avait lui-même succédé en 1999 à Geneviève Vassal.

 

 

Association du quartier Chalets-Roquelaine    7 bd Matabiau     31000-Toulouse