Les Chalets en transition

Les Chalets en transition, c'est pas "DEMAIN", c'est maintenant !

 

Le groupe des Chalets en Transition se retrouve les samedis matins au café de la concorde à 12h: venez partager avec nous vos idées et un café! Mais le plus sûr moyen de nous contacter est la messagerie ci-dessous.

 

Prochaines dates pour la rentrée 2017 : les chalets en transition organisent à la maison de quartier des Chalets, 7 bd Matabiau:

  • Jeudi 12 janvier de 18h30 à 20h : un café Bricol’

  • Jeudi 19 janvier de 18h30 à 20h : un atelier Fait Maison (à confirmer)

  • Jeudi 2 février de 18h30 à 20h un café Bricol’ 

  • Dimanche 19 février de 10h30 à 13h sur la place de la Concorde : une zone de gratuité
  • Jeudi 23 février de 18h30 à 20h : un atelier Fait Maison
  • Jeudi 9 mars de 18h30 à 20h un café Bricol’ 
  • Jeudi 23 mars de 18h30 à 20h : un atelier Fait Maison
  • Jeudi 6 avril de 18h30 à 20h un café Bricol’ 
  • Jeudi 27 avril de 20h à 22h: un atelier Fait Maison
  • Jeudi 12 mai de 18h30 à 20h un café Bricol’ 
  • Jeudi 18 mai de 20h à 22h: un atelier Fait Maison
  • Jeudi 8 juin de 18h30 à 20h un café Bricol’ 
  • Jeudi 15 juin de 20h à 22h: un atelier Fait Maison

 

  • Qu’est-ce qu’on attend ?  est le dernier film de Marie-Monique Robin sur une ville en transition en Alsace : on vous encourage à aller le voir pour découvrir comment une commune de 2 200 habitants a diminué ses dépenses de fonctionnement de 120 000€, créé une centaine d’emplois et économisé 600T de CO2 par an ! Alors si vous avez envie de voir de près à quoi peut ressembler une ville en transition, venez au Ciné-débat à l'américan Cosmographe (ex-utopia),
Plusieurs dates :
Samedi 14 janvier : 11h
Samedi 21 janvier :10h50
Samedi 28 janvier :10h50 
Samedi 4 février : 11h30

Samedi 11 février :11h

 

Qu'est-ce qu'on attend ? (dernier article de la gazette)

 

 

 

Nous, aux Chalets en Transition, on en a marre d'attendre ! Tim voulait des rosiers dans la rue des Roziers, alors on s'est remonté les manches et on n'a pas écouté les frileux qui nous disaient que "ça ne marcherait jamais" : en un peu plus d’un an, on a réussit à motiver la mairie à lancer l’opération "des fleurs sur mon mur" ! 

 

Bien sur les premières réactions de la maire de Quartier n'étaient pas franchement enthousiastes, on la comprend : il y avait de bonnes chances que les services techniques soient carrément contre !

 

Alors on a fait un premier dossier qui montrait que ça existait déjà ailleurs, comme par exemple à ... Bordeaux, ce qui a sans doute un peu titillé l'amour propre des toulousains. 

 

La maire de quartier nous a alors répondu avec une série de questions et de remarques du service technique : on ne s'est pas découragé et ça a été un beau travail collaboratif, chacun a mis sa touche pour ficeler un dossier tiptop pour rassurer nos édiles. 

 

Et puis il y eu LE moment où tout bascule : notre dossier a été discuté entre la maire de quartier, celle en charge du développement durable et celle responsable des espaces verts qui a dit BANCO ! 

 

Vous avez pu la rencontrer en mai et son enthousiasme était à la hauteur  de nos espérances. Naturellement au repas de quartier les formulaires étaient là pour s’inscrire et la mairie a reçu 240 demandes dont 46 sur le quartier !

 

 La première plantation a eu lieu avec le maire rue du capitaine Escudier le 12 octobre : vous pouvez même admirer la photo dans votre gazette favorite. Et les prochaines plantations vont permettre de mettre de la couleur et de l’oxygène dans nos rues, de nouer des discussions avec nos voisins autour d’un sécateur ou de permettre aux enfants une petite expérience de nature quotidienne. (Saurez-vous les découvrir ?)

 

 

 

Et on ne s’est pas arrêté là ! Le 16 octobre on a organisé la première zone de gratuité des Chalets, mais Késako ? C’est tout simple : c’est de donner ce dont on n’a plus besoin, peut-être de récupérer un objet utile, et de partager un bon moment avec ses voisins. La zone de gratuité est un moyen utile de réduire le volume des déchets et de recycler les objets.
Il n’y a ni échange, ni troc, ni valeur marchande donnée aux objets, ni argent. Et ça a super bien marché : fringues, livres, jeux, bibelots et même une machine à café ont ainsi changé de maison ! Alors on remet ça le 19 février de 10h30 à 13h sur la place de la Concorde : A vos armoires pour faire tourner les objets et réduire notre impact sur la planète.

 

Pour vous aider à économiser l’énergie, on vous a concocté une ballade ludique et éducative 10 jours avant Noël avec un conseiller de Solagro et sa caméra thermique. L’objectif est d’identifier en temps réel les défauts d'isolation des logements et d’apporter des solutions personnalisées, allant de simples gestes aux éventuels travaux. Cette soirée thermographie est prévue le 15 décembre : rendez-vous à 20h à la maison de quartier.

 

Et bien sur, nos Cafés Bricol et autres Ateliers Fait Maison continuent un jeudi soir par mois de 18h30 à 20h à la maison de quartier :

 

Café bricol’ : le jeudi 8 décembre, 12 janvier et 2 février

 

Atelier Fait maison : le jeudi 19 janvier et 23 février

 

 

 

Si vous voulez en savoir plus, écrivez-nous chalets@toulouse-en-transition.org

 

Marie-pierre Cassagne pour les Chalets en Transition

 

 

 

 

 

 

Pour vous aider à économiser l’énergie,

on vous a concocté une ballade ludique et éducative 10 jours avant Noël avec un conseiller de Solagro et sa caméra thermique.

 

L'objectif de cette réunion est de sensibiliser les habitants aux pertes d'énergie dont souffrent de nombreux logements.

L'intérêt d'utiliser une caméra thermique dans le cadre d'un diagnostic énergétique sera présenté. Cette méthode est simple et spectaculaire. À partir d'un simple cliché, des secteurs colorés indiquent les zones chaudes ou froides d'une habitation. Tout l'intérêt du procédé est de repérer de manière fiable et précise les zones de forte déperdition thermique. Ce qui permet par la suite de cibler le périmètre des travaux d'isolation avec précision.

 

Après la conférence, une «ballade thermique» dans les rues du quartier des Chalets sera proposée aux participants. Ainsi, sous la houlette du conseiller de l'Espace info énergie de Solagro, les participants pourront expérimenter la caméra thermique sur les maisons et les appartements du quartier.

On pourra identifier en temps réel les défauts d'isolation des logements et apporter des solutions personnalisées, allant de simples gestes aux éventuels travaux.

 

Une ZONE DE GRATUITÉ, c’est quoi ?
La zone de gratuité est un moyen utile de réduire le volume des déchets et de recycler les objets, c’est de pouvoir donner ce dont on n’a plus besoin, récupérer, et partager.
Il n’y a ni échange, ni troc, ni valeur marchande donnée aux objets, ni argent.

Qu’est-ce que je peux AMENER ?
Toutes sortes d’objets à donner : des vêtements, des jouets, des chaussures, des livres, des disques, des bijoux, de la vaisselle, des ustensiles, … Bref, des choses en bon état qui resserviront
En faisant bénéficier un de vos voisins, avec qui pourrez faire connaissance.
Restez sur place, papotez, chinez,
Vous trouverez peut-être un objet qui vous servira, ou une personne qui saura vous rendre service.

Les objets que vous récupérerez sont voués à rester dans un système sans argent, ils ne pourront pas être revendus par la suite !

 

 

Pokemon Go ou Chasse aux Gaspis ?

 

 

Les Chalets en Transition vous proposent de conjuguer jeu, convivialité, économie et mode de vie durable. A la rentrée, c’est la période des bonnes résolutions, mais si, au lieu de se donner des objectifs (que nous ne tiendrons pas), on regardait quels sont nos vrais besoins et nos capacités ? Si on regardait le verre à moitié plein, plutôt que de se lamenter sur la moitié vide ?

 

Mettons un peu d’humour et de légèreté autour de nous. Réalisons ensemble des activités qui ont du sens.  

 

 

Partageons les objets qui ne sous servent que 3 jours par an, en s’inscrivant, par exemple, sur  le site « Mon ptit voisinage ». Et puis il y a des biens que l’on peut partager sans risque de les perdre : Si j’apprends à quelqu’un à parler anglais, je sais toujours parler anglais ! Le partage des savoirs est le but des ateliers Fait Maison : un jeudi par mois, venez apprendre à faire de la lessive, des baumes ou du kéfir… etc

 

 

 Réparons au lieu de jeter en participant au Café Bricol’ qui a lieu également un jeudi par mois à la maison de quartier : vous amenez vos appareils domestiques en panne, et ensemble dans la bonne humeur, chacun apprend à essayer de les réparer avec de sympathiques bricoleurs bénévoles.

 

 

Et si vous deveniez une famille à énergie positive ? Toulouse Métropole lance le défi des familles à énergie positive 2016/2017 : ça se joue en équipe et le but est d’économiser sur l’hiver 8% de sa facture d’énergie et d’eau. Chaque participant reçoit de bons conseils pour faire la chasse aux gaspis et note une fois par mois ses compteurs. Quelques apéros avec son équipe ponctuent le défi et permettent d’échanger les bons tuyaux (et les bonnes bouteilles). Pour s’inscrire dans l’équipe des Chalets, envoyez-nous un mail.

 

 

L’idée « Plantons des rosiers rue des Roziers » est devenue « Fleurir nos rues » et la mairie a reçu des dizaines de dossiers que les services techniques sont en train d’analyser pour une plantation prévue en novembre. En attendant, le jardin du verrier accueille tous ceux qui veulent  mettre les mains dans la terre le lundi et le samedi matin.

 

 

Enfin nous vous proposons une soirée thermographie avec Solagro courant décembre. Avec l’aide d’une caméra thermique, nous réaliserons une ballade diagnostique dans le quartier et l’expertise de Solagro nous donnera des pistes de solutions pour étanchéifier nos appartements ou nos maisons et économiser l’énergie.

Si vous avez d’autres idées, l’envie de rencontrer vos voisins et d’oser un mode de vie durable qui fasse du bien, rejoignez-nous en écrivant à chalets@toulouse-en-transition.org

 

Le mouvement de transition est né en Grande-Bretagne en septembre 2006 dans la petite ville de Totnes. L’enseignant en permaculture Rob Hopkins (voir son blog - en anglais - avait créé le modèle de transition avec ses étudiants dans la ville de Kinsale en Irlande un an auparavant. Il y a aujourd’hui plus de 250 initiatives de transition dans une quinzaine de pays (voir la liste officielle) réunies dans le réseau de transition (Transition Network). A Toulouse, le mouvement a été lancé en 2010 avec la création de Toulouse en Transition. Cependant, en raison de la taille importante de Toulouse, il est apparu nécessaire de créer des quartiers en transition pour se rapprocher des habitants : ce qui a donné naissance, en février 2013, au premier quartier en transition de Toulouse : Les Chalets en Transition.

L’objectif :
inciter les citoyens d’un territoire (village, commune, ville ou quartier d’une ville) à prendre conscience du réchauffement climatique et du pic pétrolier, de ses profondes conséquences, et de l’urgence de s’y préparer en mettant en place des solutions visant à :

  • réduire ses émissions de CO2 et sa consommation d’énergie d’origine fossile selon un Plan d’action de descente énergétique fondé sur une vision positive de l'avenir,
  • retrouver un bon degré de résilience par la relocalisation de ce qui peut l’être et par l’intensification des liens entre habitants et acteurs économiques locaux (le mot résilience désigne de manière générale la capacité d'un organisme, d’un groupe ou d’une structure à s'adapter à un environnement changeant),
  • acquérir les savoirs qui deviendront nécessaires.

Dès lors, chaque collectivité locale trouvera par elle-même les solutions qui lui conviennent en fonction de ses ressources et de ses enjeux. Il n’y a pas de réponse toute faite. Le modèle de transition offre un cadre de travail cohérent mais non coercitif.
Une initiative de transition est une sorte de  toit » commun qui reconnaît les réalisations portées par d’autres (associations, Agenda 21, entreprises, etc.) et soutient les projets qui correspondent aux objectifs (AMAP, Jardin partagé, atelier de partage de savoirs,…)

 

N'hésitez pas à nous contacter :

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.