La transition écologique, qu’est-ce que c’est ?

 

Selon le célèbre slogan des années 70, en France, nous n’avons plus de pétrole, mais des idées. C’est pourtant un universitaire anglais, Rob Hopkins, qui face à la double menace de l’inéluctable épuisement des énergies fossiles et du dérèglement climatique, a imaginé et expérimenté, dans de nombreux territoires, une nouvelle façon de vivre, de travailler et de consommer, moins dépendante du pétrole.

 

Sa conviction : nous devons tous agir, au niveau mondial, national, local. Tous, c’est-à-dire les responsables politiques, à tous les échelons, mais aussi les citoyens, nous tous, au quotidien, tous ensemble, dans notre ville ou notre quartier.

 

Son intuition géniale : rien ne se fera sans le plaisir de l’échange et la convivialité. Il s’agit d’imaginer et de co-construire une nouvelle façon de vivre, plus respectueuse de l’environnement, tout en s’amusant !

 

Pour en savoir plus : https://www.entransition.fr/2016/04/20/presentation/#more-10584

 

 

 

Les Chalets en transition, c'est pas demain, c'est maintenant !

 

Aujourd’hui, il existe plus de 4000 initiatives de la transition dans le monde. A Toulouse, plusieurs quartiers ont intégré la démarche dont le premier, Les Chalets, en 2013. Plutôt que de créer une nouvelle association, Les Chalets en transition se sont constitués au sein de l’association de quartier Chalets-Roquelaine.

 

« Qu’est-ce qu’on attend ? » est un film de Marie-Monique Robin sur une ville en transition en Alsace : on y découvre comment une commune de 2 200 habitants a diminué ses dépenses de fonctionnement de 120 000€, créé une centaine d’emplois et économisé 600T de CO2 par an ! Aux Chalets en transition, nous aussi, on en avait marre d'attendre et on s’est retroussé les manches.

 

Pour tout savoir sur nos actions passées

 

 

 

Nous aussi, « transitionnons » !

 

Afin de nous la jouer « 0 Waste » (marre d’être dans les déchets jusqu’au cou !), nous vous proposons deux types d’atelier : les Cafés Bricol’ et les ateliers « Fait maison ». Vous pouvez aussi mettre vos mains dans la terre pour produire de beaux légumes et recycler vos déchets organiques pour rendre votre poubelle légère, légère!

 

Cafés Bricol’

 

Réparons au lieu de jeter ! Le Café Bricol’ se tient chaque premier jeudi du mois, à partir de 18h30, à la maison de quartier, au 7 bd Matabiau. Chacun apporte ses petits appareils domestiques en panne (pas de machine à laver !) et ensemble, dans la bonne humeur, nous essayons de les réparer avec l’aide de sympathiques bricoleurs bénévoles. N’hésitez pas, c’est l’occasion rêvée de constater que vous aussi, vous êtes un réparateur hors pair qui s’ignore. Et puis, si vous n’y arrivez pas, si des pièces sont cassées et ne sont plus trouvables, peut-être aurez-vous rencontré, lors de cette sympathique séance, le voisin ou la voisine que vous n’avez jamais osé aborder.

 

Consultez les prochaines dates des Cafés Bricol’

 

Ateliers « Fait maison »

 

Quel plaisir de fabriquer ensemble - et toujours dans la bonne humeur ! - des produits ménagers, des cosmétiques, de bonnes recettes inédites et plein d’autres choses encore que vous rapporterez chez vous. Le vinaigre blanc fait des merveilles dans la maison et grâce à la crème nourrissante bio que vous aurez fabriquée, votre peau n’aura jamais été aussi douce ! Osez faire le premier pas : non seulement vous vous amuserez, mais vous ferez des économies. D’un point de vue pratique, nul besoin de venir avec sa droguerie ou pharmacie portative, tous les ingrédients vous seront fournis sur place en échange d’une petite participation.

 

Consultez les prochaines dates des Ateliers « fait maison »

 

 

Le jardin partagé

 

Créé à l’initiative d’habitants du quartier, le jardin partagé du Verrier a vu le jour en 2010 grâce au concours de la Mairie. Celle-ci a livré terreau, plants de Chasselas et de Muscat, arbres et petits arbustes fruitiers… Les jardiniers et jardinières ont fait le reste ! Grâce au travail assidu d’un petit groupe de motivés, le jardin produit chaque année quelques récoltes qui font le bonheur de tous. Comme pour les autres activités, les maîtres mots sont partage de connaissances et convivialité : de nombreuses festivités se tiennent dans le joli jardin, qui, nous l’espérons, sera agrandi un jour par la municipalité.

 

Pour plus d’informations : Sophie Perault - 06 22 83 37 39

 

 

Le compostage

 

Grâce au compostage, plus d’un tiers de notre poubelle, dispensée par ailleurs de ses relents malodorants, disparaît. Transformons nos déchets organiques en engrais pour notre balcon ou notre jardin, qu’il soit individuel… ou partagé !

 

Le compostage, une obligation des communes à partir de janvier 2024

 

A compter du 1er janvier 2024, les villes européennes auront l’obligation, dans le cadre de la déclinaison du « paquet économique circulaire » adopté en 2018 par le parlement européen et les Etats membres, de proposer une solution de tri pour les bio-déchets. Aux Chalets, commençons dès maintenant !

 

Aux Chalets, comment ça marche ?

 

Les composteurs (bacs de dépôt, bac de maturation, bac de brun*) sont installés dans le jardin partagé du Verrier. L’organisation est assurée par un petit collectif d’une quarantaine de personnes, dont une équipe de cinq à six personnes qui animent le réseau et gère les composteurs.

 

Pour pouvoir déposer ses déchets à composter, il est nécessaire de s’inscrire auprès de compost.verrier@gmail.com

 

En effet, les bacs étant peu nombreux, l’accès est limité à 40 personnes. Par ailleurs, nous vous expliquerons les règles (très simples) à respecter.

 

Si vous souhaitez également vous impliquer dans l’organisation ou donner un coup de main ponctuel, n’hésitez pas, contactez-nous !

* bac de brun : sciure, copeaux de bois, feuilles sèches, qui doivent être mélangés avec les bio-déchets.

 

Pour en savoir plus sur le compostage aux Chalets, lire le dernier article de La Gazette n°103

 

 

 

Zone de gratuité (et de convivialité) Place de la Concorde

dimanche 4 juillet de 10h30 à 13h

 

On dépose ce dont on n'a plus besoin, on prend ce qui nous plait !

 

Ce n’est ni un vide-grenier (tout est gratuit), ni un troc (on peut déposer sans emporter ou au contraire, emporter sans déposer). Plutôt que de jeter des objets dont on ne se sert plus et qui nous encombrent, il s’agit tout simplement de leur redonner une seconde vie en les offrant à de nouveaux propriétaires bienveillants. Ou, plutôt que d’en acheter un neuf, d’en adopter un qui a déjà vécu !

 

La zone de gratuité, c’est le moyen de réduire son empreinte carbone en se faisant plaisir. Pendant quelques heures, faisons un pas de côté et expérimentons un tout petit espace sans échanges marchands.

Échangeons, communiquons : la zone de gratuité est aussi une zone de convivialité !

 

 

 

 

 

 

 

 

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.