Promesses électorales

On regroupe sous le titre l'édito et les pages centrales de la Gazette 92, auxquelles la Maire de quartier a participé en novembre 2017.

Vous pouvez, vous aussi, participer pour enrichir le dialogue. Merci

 

 

Fait-il croire aux engagements forts ?

 

La dernière séquence électorale, primaires à droite et à gauche, présidentielles, législatives a montré notamment une chose : les électeurs, du moins ceux qui sont allés voter, ont sanctionné les candidats qui n’avaient pas mis en œuvre les programmes sur lesquels ils avaient été élus.  Est-ce l’amorce d’un changement net par rapport à la situation antérieure, où, comme le disait Charles Pasqua, expert en la matière, les promesses électorales n’engagent-elles que ceux qui y croient ?

En 2014, notre association avait beaucoup travaillé à l’occasion des élections municipales. Elle avait organisé 5 réunions publiques thématiques sur ce que voulaient les habitants pour notre quartier, suivies de multiples réunions pour mettre en forme 33 propositions soumises à toutes les listes candidates. Chacune en avait fait ce qu’elle voulait. L’équipe Moudenc, gagnante de ces élections, avait pris 9 engagements forts, selon l’expression qu’elle avait utilisée, pour notre quartier, déclinés dans un tract et sur son site web de campagne.

En cette période de mi-mandat, la majorité municipale et les minorités ont voulu tirer un bilan de ce qui avait été réalisé ou pas. Chacun d’entre vous a pu prendre connaissance des nombreux documents édités à cette occasion, et se forger un avis. On y parlait de réalisations sur toute la commune en matière de sécurité, de logements, de transports.
Nous avons voulu apporter notre modeste contribution à ce débat en tirant le bilan depuis notre quartier de ces engagements forts. À cet effet, pour chacun d’entre eux, nous avons sollicité l’appréciation de Mme Winnepennincx-Kieser, maire du quartier, et nous avons fait  nos propres commentaires. Vous les retrouverez pages 4 et 5.
Vous pourrez juger par vous-même. Pour notre part, nous sommes déçus par ce que nous estimons comme des reculs sur des demandes fortes des habitants des Chalets : création d’une nouvelle crèche publique, d’un gymnase, extension du jardin public du Verrier.
Il reste encore 3 ans de mandat, le temps de réaliser beaucoup de choses.

 

Le bureau

 

Promesses de campagne

 

 

Votre avis ? Merci

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.