Sécurité

 

En construction



lun.

24

juin

2019

Métro 3ème ligne - enquête publique

date création 13 mai 2019

Rappel des positions défendues par l'association Chalets-Roquelaine

 

Depuis la publication du tracé choisi par Tisséo pour cette troisième "ligne de l'économie" sortie des discours électoraux du candidat Moudenc en 2014, l'association suit le dossier de près et vous a informés régulièrement dans la Gazette des Chalets.
On résume ici les épisodes précédents :

 

  • Oubliant le projet électoral dont le dessin passait au centre, le trajet marque des boucles au nord (Maga, La Vache) au détriment des intérêts des habitants et des commerces plus nombreux sur une ligne centrale entre les gares Matabiau et Colomiers.
  • Il est indispensable que cette troisième ligne soit vraiment efficace pour lutter contre une pollution de l'air hors normes alors que le trajet proposé par Tisséo satisfait en priorité les ambitions des promoteurs immobiliers.
  • L'énormité des sommes à investir (2,7 milliards €, avec un rendement 2 fois moindre que pour les lignes A et B) assécherait pour longtemps toute évolution indispensable aux autres modes de déplacement. Plusieurs étapes seront nécessaires.
  • L'enquête Ménages-déplacements de l'INSEE sur laquelle se fondent les études de la 3ème ligne date de 2012 ; les données sont à rafraîchir attentivement avant toute finalisation.
  • Cette ligne pourrait également desservir le quartier des Chalets, dont toute la partie nord en bordure de Canal -la plus peuplée et la plus polluée- est située à plus de 600m de la première station existante.

Voir aussi :

https://www.chalets-roquelaine.fr/2016/09/04/3%C3%A8me-ligne-de-m%C3%A9tro-elle-peut-aussi-des-servir-le-quartier/

https://www.chalets-roquelaine.fr/2017/04/01/pollution-de-l-air/

 

 

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

23

juin

2019

Paysandisia archon

Photo JLD - Mai 2019
Photo JLD - Mai 2019

Date de création 15/07/2018

 

Aujourd'hui 23 juin 13h15, je viens de voir un gros papillon s'envoler depuis le palmier qui se trouve dans ma cour. Peu de doute sur l'identité, il ressemblait à un Paysandisia. Était-il parasité par un des nématodes sorti du pulvérisateur il y a quelques semaines ? 

Le temps que je sorte avec une tapette à mouche il était passé par dessus le mur. Si vous en voyez un, n'hésitez pas à sévir. Mieux qu'une tapette, une raquette de badminton ou autre devrait être efficace. L'asso du quartier offre une récompense, à valoir lors du prochain repas de quartier, conservez les cadavres pour servir de preuve !

A.R.

 

_______________

 

La plupart des palmiers  sont attaqués par les larves d’un papillon arrivé d’Argentine il y a quelques années. On reconnaît la maladie aux palmes dont l’extrémité est mangée ou dont les feuilles sont simplement percées. Une chenille les a dévorées avant leur déploiement.
Sans réaction de la part des habitants, le quartier va perdre sa physionomie à laquelle la plupart d’entre nous sont attachés. Les insecticides chimiques sont très toxiques, en particulier pour les abeilles qui n’ont pas besoin de ça. Mais il existe des bestioles microscopiques (des nématodes) capables d’infecter les larves et les papillons et de les dévorer de l’intérieur.
L’application se fait au moyen d’un pulvérisateur. Deux fabricants pour ce type de produit, assez cher et livré en conditionnement pour 3 ou 5 arbres, ou plus encore. Cherchez nematodes palmier et ne choisissez pas le produit le plus cher...
Si vous n’avez qu’un arbre chez vous, profitez-en pour dire bonjour à vos voisin(e)s et partager votre achat (conservation au frigo). Il vaut mieux faire plusieurs pulvérisations dans l’année, avant d’arriver au stade terminal qui nécessite des moyens importants pour l'enlèvement...


https://papillon-du-palmier.com/traitements.htm

(Extrait de la Gazette 98)

Lire la suite 0 commentaires

sam.

25

mai

2019

TESO, enquête publique complexe et concertation chaotique

  date de création 10 mars 2019

Rappel de l'historique du projet et des positions défendues par l'association Chalets-Roquelaine.

 

L'enquête publique est close depuis le 30 avril.

Plus de 1300 contributions ont été déposées sur les registres d'après la Dépêche du 3 mai. C'est bien pour la démocratie, bien que la participation de certains ait été largement téléguidée par des incitations du promoteur qui a même distribué dans le quartier des tracts erronés que La Dépêche a étrangement relayé dans ses colonnes.

Ces participations, souvent anonymes et laconiques, ne le sont pas toutes. En googolant certains noms de dépositaires on trouve facilement des gens appartenant au monde de la construction et n'habitant pas forcément à Toulouse : entrepreneur de maçonnerie de Ruffec (Charente), ou une autre de Saint-Girons... Un publicitaire de Neuilly/Seine ("conseil pour les affaires" d'après l'INSEE) vante le projet TESO et "l'architecture exceptionnelle de la tour"...vue du pont de Puteaux sans doute ?

Beaucoup plus moderne, et responsable, est la démarche suivie à Strasbourg avec la tour Elithis même si la hauteur commence à faire beaucoup...

 

 

 

Lire la suite 1 commentaires

jeu.

28

févr.

2019

Plan climat air énergie territorial (PCAET)

Date de création 26 janvier 2019
Concertation du public

Toulouse Métropole organise une consultation publique électronique en ligne, du 17 décembre 2018 au 16 janvier 2019 pour recueillir les avis sur le projet de Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET).

À l'issue de la concertation, une synthèse des observations formulées et les réponses apportées par Toulouse Métropole seront rendues publiques sur ce site pendant une durée de trois mois.

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

14

févr.

2019

Une passerelle Concorde-Raisin ?

 date de création : 2017

Dans le cadre du projet Toulouse Euro Sud Ouest, l'équipe de Joan Busquets a planché sur un projet de passerelle qui réunirait deux quartiers trop longtemps séparés par le Canal, et permettrait aux habitants du Raisin de profiter des opportunités marchandes et des animations associatives du quartier des Chalets.

 

Consciente de devoir éviter les défauts des précédentes passerelles mal situées par rapport aux cheminements disparus, inconfortables voire acrobatiques pour certains usagers, l'équipe Busquets a fait un projet qui rétablit un trajet entre la rue de la Concorde (à gauche sur le premier et le troisième dessin, photographiés lors de la projection du 22 juin organisée par Europolia) et le chemin du Raisin en créant deux longs plans inclinés -enfin- adaptés aux cyclistes, voitures d'enfants et handicapés. Un chemin plus court emprunte des escaliers plus directs.

Les arbres existants sont intégrés. Les vues présentées donnent l'envie de s'y promener.

Personne n'a parlé budget lors de la réunion de présentation, la décision de réalisation reste à venir.

 

Je vote pour, et vous ?

A. Roy

Lire la suite 0 commentaires

jeu.

06

oct.

2016

Cambriolages : attention aux monte-en-l'air

Dans la nuit du 4 au 5 mai, des cambrioleurs ont opéré dans le quartier.

 

Ayant pu pénétrer à l'intérieur d'un pâté de maisons par une porte mal fermée sur la rue, ils ont essayé d'ouvrir toutes les portes donnant côté cour ou côté jardin, sachant par expérience que les habitants négligent souvent de vérifier le verrouillage des portes et de fermer leurs contrevents ou leurs volets qui ne donnent pas sur la rue. Ces monte-en-l'air ne se contentent pas d'opérer en rez-de-jardin mais escaladent les façades en s'aidant du mobilier trouvé sur place, voire d'une échelle traînant sur un chantier ; ils passent d'un jardin à l'autre sans difficulté.

Ils opèrent sans bruit donc sans réveiller les dormeurs.

 

Bilan de l'opération : quelques centaines d'euros envolés (je venais de passer au distributeur), un appareil photo avec ses milliers de clichés stockés sur la carte mémoire, une demi-douzaine de dossiers à remplir pour remplacer les papiers d'identité (avant de les retrouver jetés par terre dans le jardin), des heures d'attente aux différents guichets : commissariat, mairie, préfecture, assurances diverses... Et à propos d'assurances, l'assurance vol ne joue que si une trace d'effraction est constatée.

Une chance, il n'y avait pas de bijoux accessibles.

 

Tout ça pour une porte mal fermée ?

Dorénavant je vérifie tous les soirs les fermetures, et vous engage à en faire autant.

A.R.

Le cambriolage d'un pâté de maisons c'est d'abord une porte d'immeuble mal fermée sur la rue qui ouvre l'accès, à travers les jardins, à des dizaines de logements eux aussi souvent mal fermés...
Le cambriolage d'un pâté de maisons c'est d'abord une porte d'immeuble mal fermée sur la rue qui ouvre l'accès, à travers les jardins, à des dizaines de logements eux aussi souvent mal fermés...
1 commentaires

Attention au pillage des bagages dans les voitures !

Message reçu le 12/01/2015: 

Bravo pour votre engagement pour notre quartier.
Je tiens à vous informer de la mésaventure survenue à des amis qui
se sont garés rue saint Hilaire pendant une petite demi heure et qui
ont vu leurs bagages dérobés dans leur coffre où ils n'étaient pas
visibles et ceci sans effraction ! Selon la police, c'est assez
courant , certains individus possédant des copies des constructeurs
pour ouvrir les nouvelles voitures équipées de serrures magnétiques.
C'était le 1er janvier vers 19h et la voiture une BMW.
Quelques effets ont pu être retrouvés près ou dans une poubelle
de la rue mais hélas tout ce qui avait de la valeur avait disparu.
La voiture était garée presque à l'angle de la rue des Chalets.
Le commissariat n'a pas été étonné et a fait part de nombreux
cas dans notre quartier.

Comme cela se passe dans notre quartier, une mise en garde peut
être utile !

Ps je ne souhaite pas voir figurer mon nom. Merci


 

Dans une rue voisine, Saint-Honest, un vol avec bris de vitre d'un bagage oublié sur un siège arrière (10 janvier).

 

 

 Dans le même coin, rue des Chalets : encore des bris de rétroviseurs.

Un geste imbécile qui pourrait coûter cher à leurs auteurs, ou, plus probablement, à leurs parents.

Le remplacement d'un rétro peut être facturé plus de 500€, dix remplacements de rétroviseurs anéantiraient un budget vacances...

 

 

 

Propreté

  • Donnez-nous votre avis à l'aide du formulaire ci-dessous, merci

 

Vous pouvez préciser si vous acceptez que votre message soit publié sur ce site, avec ou sans votre nom.

 

 

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.