Sécurité

 

En construction



mer.

08

juil.

2020

Paysandisia archon

mise à jour le 8/07/20

 

Comme tous les ans à la même époque le revoilà, capturé vivant au petit jour posé sur le laurier.

Venait-il de naitre dans mon palmier, ou y revenait-il pour pondre ses œufs dont les larves dévorent les cœurs des palmiers du quartier ?

C'était l'occasion pour pulvériser une deuxième fois un peu de xylophène mélangé à de l'eau (voir ci-dessous).

Si c'est vraiment efficace ? Un des palmiers du voisin est complètement mort, le mien pas encore, mais des feuilles ont encore été mangées et j'ai encore trouvé, au pied de l'arbre, deux restes de chrysalide.

 

 

Lire la suite 0 commentaires

dim.

07

juin

2020

Circulation de transit : enfin les mesures du trafic, assorties d'une nouvelle promesse

6 juin 2020

Mme Arribagé, maire de quartier, nous a fait parvenir, après une nouvelle demande de l'Association, les résultats des mesures de trafic effectuées entre janvier et mars 2020.

 

...
Dans la continuité de vos échanges avec Jean-Michel Lattes au sujet de la circulation dans votre quartier, je tiens à vous communiquer les résultats des études conduites par les services techniques (que vous trouverez dans le document pdf associé à cet envoi).

 

Au vu de ces résultats, il convient de prévoir des aménagements permettant de contenir l’augmentation du trafic observé sur l’itinéraire des rues Mérimée, Ingres, Printemps.

 

Les services travaillent d’ores et déjà à la mise en place de chicanes, dont la mise en œuvre s’envisagera dans un premier temps.

 

D’autres actions seront à engager à plus long terme.

 

Pour l’ensemble de ces projets, je reviendrai vers vous afin que les services vous présentent leurs propositions d’amélioration...

 

Ces résultats incluent une comparaison entre 2016 et 2020.
Ils sont joints ci-dessous.

 

Nous espérons que les "services" travailleront plus rapidement et que les chicanes seront installées bientôt ainsi que nous l'avons réclamé en septembre 2019.

 

Lire la suite 5 commentaires

lun.

25

mai

2020

La vie dans le quartier avec (ou sans) le virus

 

On a trouvé intéressant de noter des petits faits qui pourraient esquisser des changements induits à plus long terme.

Bien sûr, beaucoup sont en contradiction avec les consignes de confinement. On espère que ces consignes seront respectées du mieux possible ET que nous n'oublierons pas de tirer parti de ces pratiques constatées dans cette période calamiteuse.

 

Les paragraphes retenus pour une présentation rapide peuvent être titrés ainsi :

  • Santé
  • Confinement
  • Réappropriation
  • Pollution
  • Nouveaux comportements
  • Solidarité
  • Sourires

 

Chacun connait des personnes atteintes par le virus. On espère leur guérison rapide bien que les messages échangés quotidiennement avec elles nous laissent une impression d'absence de maitrise ("3 paracétamol par jour...").
Absence de maîtrise déjà ressentie lors des discours officiels évoquant l'absence de masques et de réactifs pour les tests ou la nécessité du confinement.

 

Dans cette page on a toujours essayé de privilégier l'humour, souvent reçu dans des messages amicaux reproduits en italique. Il est parfois difficile d'en approuver la signification, par exemple :

 

Si on m'avait dit qu'un jour je devrais me signer un mot pour m'autoriser à sortir de chez moi * ...

 

Quiconque intéressé par la vie du quartier peut proposer des ajouts et/ou des modifications qu'il/elle jugera utiles.

* voir plus bas : Nouveaux comportements

 

Merci.

A.R.

 

Lire la suite 3 commentaires

jeu.

06

oct.

2016

Cambriolages : attention aux monte-en-l'air

Dans la nuit du 4 au 5 mai, des cambrioleurs ont opéré dans le quartier.

 

Ayant pu pénétrer à l'intérieur d'un pâté de maisons par une porte mal fermée sur la rue, ils ont essayé d'ouvrir toutes les portes donnant côté cour ou côté jardin, sachant par expérience que les habitants négligent souvent de vérifier le verrouillage des portes et de fermer leurs contrevents ou leurs volets qui ne donnent pas sur la rue. Ces monte-en-l'air ne se contentent pas d'opérer en rez-de-jardin mais escaladent les façades en s'aidant du mobilier trouvé sur place, voire d'une échelle traînant sur un chantier ; ils passent d'un jardin à l'autre sans difficulté.

Ils opèrent sans bruit donc sans réveiller les dormeurs.

 

Bilan de l'opération : quelques centaines d'euros envolés (je venais de passer au distributeur), un appareil photo avec ses milliers de clichés stockés sur la carte mémoire, une demi-douzaine de dossiers à remplir pour remplacer les papiers d'identité (avant de les retrouver jetés par terre dans le jardin), des heures d'attente aux différents guichets : commissariat, mairie, préfecture, assurances diverses... Et à propos d'assurances, l'assurance vol ne joue que si une trace d'effraction est constatée.

Une chance, il n'y avait pas de bijoux accessibles.

 

Tout ça pour une porte mal fermée ?

Dorénavant je vérifie tous les soirs les fermetures, et vous engage à en faire autant.

A.R.

Le cambriolage d'un pâté de maisons c'est d'abord une porte d'immeuble mal fermée sur la rue qui ouvre l'accès, à travers les jardins, à des dizaines de logements eux aussi souvent mal fermés...
Le cambriolage d'un pâté de maisons c'est d'abord une porte d'immeuble mal fermée sur la rue qui ouvre l'accès, à travers les jardins, à des dizaines de logements eux aussi souvent mal fermés...
1 commentaires

Attention au pillage des bagages dans les voitures !

Message reçu le 12/01/2015: 

Bravo pour votre engagement pour notre quartier.
Je tiens à vous informer de la mésaventure survenue à des amis qui
se sont garés rue saint Hilaire pendant une petite demi heure et qui
ont vu leurs bagages dérobés dans leur coffre où ils n'étaient pas
visibles et ceci sans effraction ! Selon la police, c'est assez
courant , certains individus possédant des copies des constructeurs
pour ouvrir les nouvelles voitures équipées de serrures magnétiques.
C'était le 1er janvier vers 19h et la voiture une BMW.
Quelques effets ont pu être retrouvés près ou dans une poubelle
de la rue mais hélas tout ce qui avait de la valeur avait disparu.
La voiture était garée presque à l'angle de la rue des Chalets.
Le commissariat n'a pas été étonné et a fait part de nombreux
cas dans notre quartier.

Comme cela se passe dans notre quartier, une mise en garde peut
être utile !

Ps je ne souhaite pas voir figurer mon nom. Merci


 

Dans une rue voisine, Saint-Honest, un vol avec bris de vitre d'un bagage oublié sur un siège arrière (10 janvier).

 

 

 Dans le même coin, rue des Chalets : encore des bris de rétroviseurs.

Un geste imbécile qui pourrait coûter cher à leurs auteurs, ou, plus probablement, à leurs parents.

Le remplacement d'un rétro peut être facturé plus de 500€, dix remplacements de rétroviseurs anéantiraient un budget vacances...

 

 

 

Propreté

  • Donnez-nous votre avis à l'aide du formulaire ci-dessous, merci

 

Vous pouvez préciser si vous acceptez que votre message soit publié sur ce site, avec ou sans votre nom.

 

 

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.